Sur la scène d’un vaccin
le 26 avril 2021
Actualités

Par Chantal-Anne Jacot, journaliste RP

Imaginez un théâtre où se déroule une pièce en 6 actes dirigée par une metteuse en scène dynamique et déterminée : Mélanie De Col, référente sociale. Plantons le décor sans plus attendre. Début 2021. Lausanne. Le quartier Sirius à l’avenue de Morges. Le sujet : le vaccin contre le coronavirus. La trame : comment l’obtenir pour les personnes habitant dans les logements protégés réalisés par la Coopérative Cité Derrière ? Les protagonistes : Althys, une association spécialisée dans le service à la personne. L’Etat de Vaud. La Fondation Clémence. La Protection civile. Les locataires.

Les acteurs sont présentés. Le rideau se lève. La pièce peut se jouer.

Acte 1 : déterminée et impliquée

Mélanie De Col, assistante socio-éducative généraliste, est engagée le 1er novembre 2020 en tant que référente sociale par Myriam Tellenbach, responsable opérationnelle de l’association indépendante à but non lucratif Althys spécialisée dans le service à la personne, présente dans plus de 25 immeubles en Suisse romande.

Démarche, détermination, dignité sont féminins. Des états d’esprit qui reflètent l’implication de Mélanie dans un projet significatif : donner la possibilité aux locataires le souhaitant, habitant dans les logements protégés du quartier Sirius à Lausanne à l’angle de l’avenue de Morges et de la rue Couchirard, de se faire vacciner contre le coronavirus.

Acte 2 : pas simples les démarches… Et pourtant !

Pas évident pour une personne à risque ou ayant 75 ans, voire plus, de s’inscrire en ligne pour recevoir le vaccin COVID. L’administration et ses étapes sont parfois longues, paraissent compliquées, peuvent générer une appréhension. Pas pour Mélanie !

Elle commence par visiter les locataires, leur demandent s’ils ont envie de se faire vacciner. Plusieurs l’avaient déjà été en passant par les centres d’accueil temporaire (CAT), d’autres en se rendant au CHUV. Quelques-un-e-s ont refusé.

Acte 3 : Comment faire ?

La Direction d’Althys, qui souhaite être une actrice active dans la campagne de vaccination, transmet à tous ses collaborateurs-trices, y compris à Mélanie, la procédure complexe remise par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Cette dernière fédère les activités de politique sociale et médico-sociale, dans un objectif d’égalité de traitement pour la population. Elle remplit le formulaire adéquat, essaie également auprès de Coronavax Unisanté, l’application informatique pour la traçabilité de la vaccination et l’édition des certificats dans le canton de Vaud. Elle reçoit une réponse négative. La raison du refus ? Althys est une association, pas une institution, qui de surcroît devrait pouvoir assurer la présence d’un médecin sur le site, fournir les directives anticipées pour chaque locataire (une institution en a les compétences, pas une association), garantir une vaccination mobile de 15 personnes au minimum. Mélanie ne baisse pas les bras et fait appel à la Fondation Clémence, un EMS, situé à deux pas, qui répondrait aux critères. Résultats ? Contact excellent. Programmation envisagée pour la vaccination.

Acte 4 : Changement de décor…

… Et revirement de situation. L’évolution sur le plan cantonal joue en faveur des intentions de Mélanie. Tout devient alors possible. Le responsable stratégique de la cellule de coordination de crise COVID-19 de la DGCS apporte une excellente nouvelle : la vaccination pourra se faire sur le site de Sirius avec le concours de la Protection civile vaudoise qui en reçoit la validation.

Acte 5 : Mélanie, parfaite metteuse en scène

Mélanie s’active de plus belle et maîtrise le scénario. La liste des locataires s’allonge. Elle recueille les informations indispensables auprès d’eux (anticoagulants, allergies, numéro d’AVS, accord du médecin par oral…). Le planning s’établit. Les volontaires de la Protection civile vaudoise, ayant préalablement suivi une formation au CHUV, ainsi qu’une infirmière collaborante, aménagent dans le respect des normes sanitaires la salle communautaire avec la coopération de Mélanie et de Myriam. L’organisation de l’administration du vaccin se fait rapidement. Le 9 février 2021, 24 personnes reçoivent la 1e dose et la 2e le 9 mars.

Acte 6 et dénouement : ambiance solidaire du premier au dernier acte

En guise d’épilogue, en cette période de pandémie encore et toujours particulière, osons parler d’une commedia dell’arte joyeuse avec, selon la tradition, des acteurs-trices masqué-e-s. Masqués, tous l’étaient dans la bonne humeur et dans une ambiance solidaire de partage du premier au dernier acte ! S’il y avait eu des intrigues pour former le nœud de cette pièce de théâtre, elles auraient été positives. Pas de gradins, mais un spectacle dans un fauteuil, réalisé par une metteuse en scène impliquée – Mélanie -, avec des personnages reconnaissants – les locataires -, face à la troupe des protagonistes consciencieux de la Protection civile vaudoise et d’Althys.

Ovation et applaudissements pour cet heureux dénouement !

www.althys.ch
www.citederriere.ch
www.coronavax.ch

Photo : Myriam Tellenbach, responsable opérationnelle Althys et Mélanie De Col, référente sociale Althys © Désirée Quagliara – Studio Monochrome

Logements à Yens

Yens : Pour densifier, les villages se tournent vers le droit de superficie. Article paru le 01.04.22 dans le journal 24 heures. Projet à l'étude dans le village situé sur les hauts de Morges, à Yens. La petite commune souhaite confier la construction d’un immeuble...

Lausanne, Les Peupliers – Mise à l’enquête

Notre projet situé dans le futur écoquartier des Plaines-du-Loup à Lausanne, désormais nommé « Les Peupliers », a franchi une grande étape.En effet, le 28 juin dernier, la coopérative a déposé le dossier de mise à l’enquête à la Ville de Lausanne. Ce fut un travail...

Lancy (GE), Les premiers.ières habitant.e.s prennent leurs quartiers

Le quartier de Lancy, fraîchement terminé, voit ses premiers.ières habitant.e.s arriver et prendre leurs marques. Un emménagement marque souvent une étape de vie. Dans le cadre de la Coopérative Cité Derrière, la Ville de Lancy n’en verra pas moins de 62 entre les...

AIGLE, LE CLOS DU BOURG : FIN DE LA MAÇONNERIE

Les travaux de maçonnerie touchent à leur fin. Actuellement le coffrage de la dalle sur le 2e étage, cage 1 du bâtiment A, est en cours de réalisation. Les cages 6 et 7 suivront. Les cages 5 et 2 sont quant à elles déjà bétonnées. Dans le bâtiment B, le bétonnage de...

Bien Vivre Vaud : Les Peupliers, Plaines-du-Loup

Nous vous invitons à découvrir la dernière parution du magazine "Bien Vivre Vaud". Mise en avant de la Coopérative Cité Derrière dans le cadre du projet "Les Peupliers" des Plaines-du-Loup à Lausanne.

Lancy (GE), Adret Pont-Rouge

Le projet du Chemin de l’Adret 8-10-12 est situé dans le nouveau quartier proche de la gare desservant la ligne du CEVA, à la jonction des villes de Genève, Carouge et Lancy. Au total, 62 logements allant de 2 à 5 pièces (typologie genevoise) de type HM (habitation...

Revue Habitation – septembre 2023 – Le Clos-du-Bourg à Aigle

Habité depuis 2019 et fruit d’une excellente collaboration entre la commune d’Aigle et la Coopérative Cité Derrière , le Clos-du-Bourg est une réalisation exemplaire en matière d’habitat pour seniors.

Notre coopérative, une coopérative active !

La fin de l’année a passé à vive allure, sur les chapeaux de roues ! Trois demandes de permis de construire ont été déposées ce 4e trimestre. Le premier projet à Arnex-sur-Nyon offrira 14 logements en location à prix coûtant. L’enquête publique a débuté le 22 octobre...

Les Maison de Pra Roman: 10 ans déjà

Une décennie au développement d’une « deuxième vie ». Dimanche 12 septembre 2021, dans un environnement magnifique à mi-chemin entre les lieux-dits Chalet-à-Gobet et Vers-chez-les-Blanc, une quarantaine de convives se sont réunis pour célébrer ensemble les dix ans de...

Grancy: derniers appartements disponibles à la location

La Coopérative Cité Derrière a réalisé à Grancy deux petits immeubles regroupant 14 logements en location à prix coûtant. L’objectif pour la commune était, entre autres, d’offrir à la jeune population la possibilité de rester dans la commune. Lancée au printemps 2022,...